Travail sur l’enfant intérieur

Travail sur l’enfant intérieur

Avec les symboles du deuxième degré et la technique dite du “traitement mental”, les possibilités suivantes s’offrent à nous :

  • Déprogrammer les manières de penser, d’être, qui nous limitent, nous emprisonnent et retardent ainsi l’évolution de notre Âme.
  • Permettre à notre “vrai Moi” notre “Je Suis” de re-naître en guérissant dans le moment présent nos blessures anciennes.

Cette technique était, semble t’il, déjà enseignée par Mikao Usui. Dans notre enseignement, nous y adjoignons la “rencontre avec l’enfant intérieur”.

Nous avons tous été enfant et nous avons vécu cette période de notre vie avec plus ou moins de souffrances, de joies, de frustrations, de peurs … Toutes ces émotions, ces informations, ces croyances sont inscrites en nous, sont enregistrées et stockées. Notre personnalité, nos réactions d’aujourd’hui, sont le résultat, la conséquence, la révélation de cette période de notre enfance. Nos souffrances actuelles, nos façons de vivre présente sont en partie le développement de notre vie passée.

En effet comme l’image photographique apparaît, lorsque le photographe agite le papier dans le bain du révélateur, les émotions de notre enfance refont surface dans le “bain” de la vie. Depuis sa venue dans cette incarnation notre Âme attire les personnes, les situations, les événements qui nous aident à progresser.

Pour attirer dorénavant le meilleur et vivre harmonieusement, nous vous proposons de rencontrer votre “enfant intérieur” en appliquant la méthode suivante après le traitement mental, tel qu’il est expliqué dans votre livret du deuxième degré.

Placer les mains sur votre cœur en traçant le symbole du cœur dans l’intention d’entrer en contact avec votre enfant intérieur. Laissez venir à vous une image de votre enfance. Laissez venir à vous, cette petite fille, ce petit garçon que vous étiez. Ne faites aucun effort mental, n’utilisez pas votre volonté “intellectuelle”. Observez simplement cet enfant, regardez en détail comment il est habillé, coiffé, voyez l’endroit, le lieu ou il est apparu, observez, regardez sans juger, accueillez. Accueillez cet enfant comme il est, laissez le venir vers vous et prenez le dans vos bras. Serrez le contre vous, contre votre cœur. Il a peut-être des choses à vous dire, à vous faire partager. Laissez-le vous confier ses peurs, ses angoisses. Il se sent peut-être coupable, insécurisé, seul, mal-aimé… Rassurez-le. Dites-lui qu’il est accepté et aimé tel qu’il est. Dites-lui qu’il est pardonné, qu’il est important pour vous. Lorsque vous ressentez que cet enfant est complètement rassuré, qu’il se sent aimé, reconnu, tranquille et serein, laissez-le repartir confiant, joyeux, entouré de lumière. Faites-lui un signe de main. Vous savez que vous pouvez vous retrouver quand vous le décidez, pour continuer ce travail de réconciliation et de guérison. Il est logique et naturel que des émotions surviennent. Accueillez les sans vous juger : un sentiment, une émotion ne sont ni bons ni mauvais, ils sont tout simplement. Ils sont le signe d’une libération, d’une guérison. Pensez, dans ces moments là, à respirer amplement et profondément dans l’abdomen, pour pouvoir lâcher prise. Quand ces émotions se manifestent, elles nous incitent à avoir une attitude de pardon, peut-être par rapport à nous, peut-être par rapport à d’autres (parents, proches, camarades, maîtres ….)

Si vous pratiquez cette séance sur une autre personne, guidez la sereinement, parlez lentement, répétez éventuellement, les mots les phrases, gardez les mains sur son cœur. Il est important, avant de pratiquer cette technique sur une autre personne, de bien l’avoir expérimenté sur soi-même et intégrée.

Il est des cas où vous-même ou la personne que vous accompagnez, n’arriverez pas à entrer en contact avec l’enfant intérieur, soit que cette période était trop douloureuse, soit qu’elle ait été occultée ou tout simplement oubliée. Ne vous découragez pas, continuez régulièrement à pratiquer cet exercice. Eventuellement, replongez dans votre enfance, en parlant de cette période avec vos parents, grands-parents, frères et sœurs, amis proches. Revoyez des photos. Si nécessaire, reparlez de votre naissance avec votre maman, de ce qu’elle a vécu durant sa grossesse.

Cette technique de traitement mental du deuxième degré de Reiki est un outil merveilleux de développement personnel. Vous pouvez l’utiliser sur vous ou sur autrui, mais toujours après un traitement Reiki. L’énergie Reiki favorisera dans une grande mesure cette prise de contact et la rendra possible en toute sécurité.

Jeannine & Gérard

Laisser un commentaire

Fermer le menu